Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Difficultés dans les relations sociales

La psychothérapie permet de comprendre la façon dont notre fonctionnement psychique nous fait craindre la relation. Qu’est-ce qui nous empêche d’avoir confiance dans l’autre ? Qu’est-ce qui pousse à l’appréhender ou à le fuir ?

La timidité

La timidité désigne une forte réserve, un repli sur soi voire un sentiment d’insécurité et que certaines personnes expérimentent lorsqu’elles se trouvent au contact de leurs semblables, qu’elles parlent à d’autres personnes, leur demandent des faveurs.

L’agressivité

L’agressivité est l’une des causes les plus récurrentes pour lesquelles les parents viennent me voir pour trouver du soutien face aux comportements de leur enfant.

Les causes du comportement agressif sont souvent complexes et multiples. Notons cependant que la famille est, pendant l’enfance, le contexte qui a le plus d’influence sur l’enfant. Les interactions entre les parents et leur enfant façonnent le comportement agressif, notamment en ce qui concerne la gestion des conséquences qui découlent d’un tel comportement. Le rôle de la famille, notamment celui des parents, est donc crucial dans le traitement de l’agressivité.

Un accompagnement psychologique de l’enfant et de la famille peuvent énormément aider à comprendre les causes sous-jacentes et à trouver des solutions.

L’hypersensibilité

Les personnes hypersensibles, adultes et enfants, peuvent ressentir de manière puissante certaines situations qui paraîtraient tout à fait banales à beaucoup d’entre nous, ou vis-à-vis desquelles la plupart des gens seraient insensibles. Elles se font beaucoup de soucis pour elles-mêmes et pour leurs proches. Leur forte empathie rend notamment insupportable pour elles l’injustice ou la souffrance des autres.

Les personnes hypersensibles ont un sentiment de « trop-plein » face à ces émotions fortes et envahissantes. Souvent, elles sont introverties et timides, elles manquent de confiance en elles et peuvent être sujettes à l’angoisse. Pour beaucoup, cette forte capacité à ressentir est donc un handicap. Pourtant, en l’apprivoisant, ce trait de caractère peut devenir une véritable force.

Il arrive souvent que des parents fassent appel à moi pour mieux comprendre la sensibilité de leur enfant et l’aider le plus tôt possible à être heureux en intégrant cette particularité. Quelques séances de psychologie peuvent en effet aider à apprivoiser cette sensibilité et à accepter de vivre ses émotions sans chercher ni à les exhiber ni à les brider. La relaxation et la méditation au sens large sont également utiles pour apprendre peu à peu à ne pas se laisser déborder par ses émotions.

 

fringilla Phasellus libero non venenatis ipsum ut dapibus ultricies libero quis