Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Souffrances au sein du milieu familial

Beaucoup de jeunes ont des « problèmes familiaux » : conflits avec leur père ou leur mère, jalousies avec les frères et soeurs, divorce des parents, sentiment d’injustice, d’abandon, de manque de liberté…

Dans le cas de souffrances liées à la famille, je propose généralement des séances de thérapie familiale en parallèle des séances individuelles avec l’enfant ou l’adolescent, en adaptant chaque fois le suivi au cas par cas. 

Le divorce des parents

Une grande partie des parents font appel à moi car ils s’inquiètent de l’impact de leur séparation sur l’équilibre de leur(s) enfant(s).

Dans ce cas de figure particulièrement, j’accompagne les parents en parallèle de leur(s) enfant(s). En apprenant comment gérer leurs conflits, exercer leurs fonctions parentales de façon efficace et nourrir des relations chaleureuses et affectueuses avec leurs enfants, les parents peuvent avoir un puissant effet positif sur leurs enfants, même lorsqu’ils vivent des changements difficiles dans leur propre vie.

Le plus souvent, et selon le contexte, je propose en parallèle des séances de thérapie avec l’enfant ou l’adolescent seul, des séances avec le et/ou les parents seul(s) et des séances de thérapie familiale (les parents et le(s) enfant(s) réunis). 

La disparition, la perte d’un être cher 

La perte d’un être cher provoque un choc qui déstabilise l’équilibre personnel et les relations. 

Que l’on soit croyant, non croyant, que l’on croie à la réincarnation ou à tout autre chose, il y a un travail de séparation et de reconstruction qui doit se mettre en place.

Le deuil est un processus intime, un travail personnel, pour lequel chacun détermine les moyens les plus adaptés, perçoit ou non le temps qui sera nécessaire. Un domaine où le : « à votre place, moi je… » est contre-productif.

L’accompagnement psychologique est alors essentiel car il apporte une écoute attentive et sans limite, un espace dans lequel tout peut être dit et libéré sans peur d’être jugé, stoppé ou « trop » conseillé. 

Les rivalités fraternelles

Les conflits entre frères et sœurs sont tous différents. Il faut donc prendre le temps de comprendre chaque situation afin de la gérer au mieux. 

L’accompagnement psychologique aide à trouver des solutions pour apaiser les tensions et peut être un réel soutien pour les parents comme pour les enfants car chacun se sent entendu et compris. 

Je propose généralement quelques séances de thérapie individuelle pour que chacun des enfants ait son moment à lui où il peut s’exprimer, ainsi que des séances avec les enfants réunis. 

mi, elementum Curabitur ipsum elit. ut Phasellus dapibus